Verbatim - Des pistes pour évoluer

VerbatimDes pistes pour évoluer

Stéphane Le Masson
| 30.10.2017

Une fois encore, les principaux responsables de la pharmacie française s'étaient donné rendez-vous à la Journée de l'économie de l'officine organisée par « le Quotidien du pharmacien ». Quelques-uns ont livré leur réaction à l'issue de cette rencontre devenue incontournable et qui, aux dires des participants, occupe une place centrale dans la réflexion sur l’avenir de la profession.

  • Laetitia Hible
  • Pascal Louis
  • Alain Dumas
  • Emmanuel Dechin
  • Michel Quatresous
  • Jean-Baptiste de Couture
  • Franck Vanneste
  • Gilles Brault-Scaillet
  • Jean-Luc Tomasini
  • Jean-Christophe Lauzeral
  • Brigitte Bouzigues
  • Laurence Bouton

Albin Dumas, président de l’Association de pharmacie rurale (APR)

« Dépasser le pessimisme ambiant »

L’économie est très importante pour l’exercice officinal ; mais celui-ci ne saurait se limiter à une approche chiffrée. D’autant que les PLFSS successifs maintiennent une pression excessivement importante sur la profession. Il est donc essentiel de dépasser la stricte vision quantitative, qui est naturellement attachée aux données économiques, afin de dépasser le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires