Accompagnement des patients sous AVK

Un départ peu fluide pour les nouvelles missions  Abonné

Publié le 02/04/2013
L’accompagnement des patients sous AVK devait être sur les rails à partir du 1er février. Mais le retard pris pour publier l’avenant au « Journal officiel » a repoussé la date de démarrage possible de cette nouvelle mission. Explication.

LE 10 JANVIER, les syndicats d’officinaux se félicitaient de la signature avec l’assurance-maladie de l’avenant à la convention précisant les modalités pratiques de suivi des patients sous antivitamine K (AVK). Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), saluait « une avancée symbolique incontestable », et Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), se réjouissait que cette première nouvelle mission corresponde vraiment « à l’évolution du métier que l’on souhaite ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte