Rappels sur les différents types de vaccins

Publié le 24/11/2022

Il existe plusieurs types de vaccins. Tout d’abord, les vaccins vivants atténués. Ils sont constitués d’agents infectieux atténués, par exemple en réduisant leur capacité à se multiplier. Ils déclenchent une immunité forte et durable proche de celle obtenue par une infection naturelle et ne nécessitent pas de dose de rappel. La plupart ont une cible virale (dengue, fièvre jaune, rougeole-oreillons-rubéole, rotavirus, varicelle, zona) tandis que celui du BCG vise une bactérie (le bacille de Koch).Ensuite, les vaccins inactivés ou vaccins inertes. Ceux-ci sont constitués du microbe entier inactivé (et donc privé de son pouvoir infectant) ou d’un ou plusieurs de ses fragments. Ils nécessitent généralement plusieurs doses et/ou des rappels afin de maintenir une immunité suffisante. Ils peuvent avoir une cible virale (encéphalite japonaise, encéphalite à tiques, grippe, hépatites A et B, poliomyélite, rage, HPV) ou bactérienne (tétanos, diphtérie, méningocoques, pneumocoques, coqueluche, typhoïde, Hæmophilus influenzae b, choléra, leptospirose).Enfin, les vaccins à ARN messager. Ils ont été mis au point et utilisés chez l’homme pour la première fois lors de la crise sanitaire de le Covid-19. L’ARN messager est une molécule simple brin transportant le code génétique de l’ADN depuis le noyau d’une cellule vers les ribosomes afin de synthétiser des protéines. Dans le cadre de la lutte contre le SARS-CoV-2, l’ARNm injecté contient les informations génétiques pour la fabrication de la protéine Spike, présente à la surface du coronavirus. Une fois présentée au système immunitaire, celle-ci permettra la production d’anticorps.


Source : lequotidiendupharmacien.fr