Quels vaccins à l’officine ?

Publié le 24/11/2022

L’habituel vaccin contre la grippe saisonnièreLe 18 octobre dernier a débuté la nouvelle campagne de vaccination annuelle contre la grippe. Cette année, quatre vaccins sont disponibles en officine : Fluarix tetra, Influvac tetra, Vaxigrip tetra et Efluelda. Ce dernier contient une quantité plus importante d’antigène et engendre donc une meilleure réponse immunitaire. C’est pourquoi il est réservé aux patients de plus de 65 ans, population plus fragile face à la grippe.Le vaccin contre la grippe est recommandé chez les personnes de plus de 65 ans mais aussi chez celles à risque de développer une forme grave : patients atteints de pathologies chroniques, personnes ayant un IMC supérieur ou égal à 40, femmes enceintes, entourages des nourrissons de moins de 6 mois à risque de développer une forme sévère, entourage des personnes immunodéprimées, professionnels de santé, professionnels en contact avec des personnes fragiles (comme les aides à domicile) ainsi que personnel navigant des bateaux de croisière et des avions.Pour ce vaccin, les pharmaciens sont non seulement en mesure de l’administrer mais aussi de le prescrire aux patients de plus de 16 ans éligibles mais n’ayant pas reçu leur bon de prise en charge. Pour cela, il suffit de remplir un bon vierge, téléchargeable sur le site amelipro. À l’inverse, les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne peuvent pas être prises en charge à l’officine.Le cas particulier du vaccin contre le CovidLa prescription par les pharmaciens et l’injection du vaccin contre le Covid en officine font partie des mesures dérogatoires instaurées pendant la crise sanitaire. Ces dernières peuvent être amenées à être modifiées. Actuellement, les enfants de plus de 5 ans et les adultes peuvent être vaccinés à l’officine, à l'exception de ceux ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection ou des enfants de 5 à 11 ans présentant des troubles de l’hémostase.La nouveauté : 14 valences supplémentairesLes pharmaciens sont désormais habilités à administrer 14 nouvelles valences supplémentaires aux personnes âgées de 16 ans et plus pour lesquelles ces vaccinations sont recommandées dans le calendrier vaccinal en vigueur, selon les modalités particulières à chaque vaccin et sur présentation d’une prescription médicale. Cela concerne les vaccinations contre : la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les papillomavirus humains, les infections invasives à pneumocoque, le virus de l’hépatite A, le virus de l’hépatite B, le méningocoque de sérogroupe A, le méningocoque de sérogroupe B, le méningocoque de sérogroupe C, le méningocoque de sérogroupe Y, le méningocoque de sérogroupe W et la rage.


Source : lequotidiendupharmacien.fr