Traitement de fond
Formation thérapeutique du Pharmacien

Traitement de fond

20.02.2012

La prescription d’un traitement antimigraineux de fond est justifiée lorsque le patient est victime, plus de deux ou trois fois par mois, d’une crise ayant un retentissement sur la qualité de sa vie. Ce traitement est efficace s’il réduit la fréquence des crises d’au moins 50 %, la consommation de médicaments de la crise, ainsi que l’intensité ou la durée de la crise. Il permet aussi de prévenir un abus médicamenteux chez les sujets recourant depuis 3 mois à 6 à 8 prises/mois de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires