Traitement de la crise  Abonné

Publié le 20/02/2012

Toujours symptomatique, le traitement de la crise de migraine doit être instauré le plus précocement possible, dès l’apparition des céphalées.

Traitement antalgique.

La douleur répond à de nombreuses molécules, dont le choix sera adapté au terrain (âge, antécédents, traitements et pathologies associées).

- Le paracétamol reste insuffisamment évalué chez le patient migraineux en crise ; de plus, la prise de fortes doses expose à un risque d’hépatotoxicité.

- L’aspirine a une action inconstante portant uniquement sur les céphalées ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte