Pharmacoéconomie

Le générique est-il trop cher ?  Abonné

Publié le 25/02/2013
Le générique est-il trop cher ? Si la question est simple, la réponse s’avère délicate et plus complexe qu’on ne l’imagine. Une action sur les prix s’accompagne de conséquences économiques et sociales qu’il faut savoir apprécier, comme l’explique au « Quotidien » l’économiste de la santé Claude Le Pen.
La tarification du générique est une question complexe aux multiples implications

La tarification du générique est une question complexe aux multiples implications
Crédit photo : S TOUBON

SELON une analyse de la CNAMTS portant sur les prix des génériques pratiqués en Europe entre 2007 et 2011, le prix moyen par unité de prise serait de 15 centimes d’euros en France, contre 12 centimes chez nos voisins allemands et 7 centimes au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Une action sur les prix est un levier puissant d’économies pour l’Assurance-maladie qui plaide dans ce sens. Les arguments sont séduisants, et selon la CNAMTS, si la France s’alignait sur le prix allemand, le gain potentiel serait de 390 millions d’euros par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte