Gestion du risque

Quand l’Industrie pharmaceutique déclare la guerre à la contrefaçon  Abonné

Publié le 25/06/2012
Depuis quelques années, les états et les laboratoires pharmaceutiques s’organisent pour lutter contre le fléau mondial que représente la contrefaçon de médicaments, mais les ventes sur Internet constituent un énorme problème.
Plus de 50 % des médicaments achetés en ligne sont faux

Plus de 50 % des médicaments achetés en ligne sont faux
Crédit photo : AFP

SELON l’UNIFAB, le syndicat des fabricants, grâce au monopole pharmaceutique réservant la distribution de médicaments aux officines, aucun produit contrefait n’a été jusqu’ici détecté dans les pharmacies françaises, contrairement aux Pays-Bas, en République tchèque et surtout au Royaume-Uni… Mais, comme dans les autres pays, les Français sont de plus en plus exposés au trafic de faux sur Internet qui représente désormais plus de 50 % des médicaments achetés en ligne, de plus en plus souvent pour des pathologies graves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte