Dermocosmétologie

Produits dermocosmétiques : ce qui se cache derrière le label  Abonné

Par
Publié le 30/04/2018
Reconnu comme un signe de qualité et de sécurité, le label ne se résume pas à une liste d'ingrédients autorisés ou interdits. Il reflète un ensemble d'engagements pris par les fabricants et exprimés par le biais d'une charte. Toute une démarche que la certification, par les vérifications qu'elle implique, vient cautionner.
montage label cosméto

montage label cosméto
Crédit photo : DR

En progression de 10 % pour un chiffre d'affaires de 480 millions d'euros réalisé en 2017, la cosmétique bio se porte bien en France. Des résultats qui reposent en grande partie sur la caution qu'apporte la présence d'un label sur les packagings. Loin d'être anodine, l'estampille, quelle qu'elle soit, arrive en tête des éléments recherchés sur un produit cosmétique – pour 85 % des interviewés – avant l'achat (Étude de l'Observatoire des Cosmétiques, janvier 2016).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte