Master, DU, certificats…

Et si vous suiviez une formation en cosmétologie ?  Abonné

Publié le 28/11/2011
Certes, la dermo-cosmétique est l’une des compétences naturelles du pharmacien. Pour autant, êtes-vous sûr d’avoir mis à jour vos connaissances en ce domaine ? Sauriez-vous répondre à toutes les questions ? Le « Quotidien » vous propose ce tour de France des principales formations universitaires en esthétique et cosmétologie destinées aux pharmaciens.
L’atout fort des formations universitaires est l’indépendance par rapport aux laboratoires

L’atout fort des formations universitaires est l’indépendance par rapport aux laboratoires
Crédit photo : S TOUBON

LA COSMÉTOLOGIE serait-elle le parent pauvre de la formation continue ? Si les Diplômes d’université (DU) d’homéopathie ou d’orthopédie ne manquent pas, les formations en dermocosmétologie et esthétique appliquée à la pratique officinale sont elles, en revanche, limitées. Pourtant, les produits de cosmétique ou de dermocosmétique côtoient les médicaments dans les officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte