Un entretien avec le pédiatre Andréas Werner

« Si la mère est inquiète, la consultation s'impose »  Abonné

Par
Publié le 28/01/2019
Le Dr Andréas Werner est membre du bureau de l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), association qui regroupe près de 1 600 pédiatres libéraux, soit environ deux tiers des cabinets de pédiatrie français. Dans l'entretien qu'il a accordé au « Quotidien », le spécialiste explique quelles doivent être les conditions optimales de l'administration des médicaments aux nourrissons et jeunes enfants, ainsi que les signaux d'alerte qui justifient l'orientation vers la consultation médicale. Autant de précieux conseils que le pharmacien aura tout avantage à relayer auprès de ses clients parents.
Andréas Werner

Andréas Werner
Crédit photo : DR

Le Quotidien du pharmacien. - Dans quelles conditions les traitements pédiatriques doivent-ils être administrés au nourrisson ? Faut-il privilégier un même lieu, un même moment de la journée, une même personne qui administre, une position de l'enfant… ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte