UN ENTRETIEN AVEC MAÎTRE ALAIN BENSOUSSAN, SPÉCIALISTE EN DROIT NUMÉRIQUE

« Le robot pharmacien frappe déja à la porte des officines »

Publié le 29/09/2014
Maître Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’Appel de Paris est spécialiste du droit numérique et des technologies avancées. Expert des applications où intelligence artificielle et robotisation bousculent l’homme jusque dans ses domaines d’expertise les plus avancés, l’avocat a répondu, pour « le Quotidien » à une question sensible : « Jusqu’où un acte pharmaceutique responsable pourra-t-il être robotisé ? »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- A l’officine, les robots apportent une aide substantielle aux pharmaciens dans leurs taches quotidiennes. Jusqu’où un acte pharmaceutique responsable pourra-t-il être, selon vous, robotisé ?

M° ALAIN BENSOUSSAN.- Il convient tout d’abord de faire le distinguo entre les automates et robots et les avatars. Ces automates sont déjà bien présents dans les officines et ils vont continuer de s’y développer pour remplacer à terme les pharmaciens dans la composition de la délivrance.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)