Les groupements revendiquent toute légitimité pour développer des outils d'intelligence artificielle (IA)

Groupements et IA : pour une pharmacie augmentée Abonné

Publié le 21/10/2019
Groupements et IA : pour une pharmacie augmentée

Infographie
Phanie

De notion abstraite, l’intelligence artificielle (IA) trouve désormais de multiples applications dans un exercice officinal qui se complexifie. Et si cette réalité n’a rien de virtuelle, les pharmaciens le doivent à leurs groupements, intervenus en véritable « système expert » pour mettre cette technologie au service de leur exercice de professionnel de santé. Du back-office à la prise en charge du patient.

Peu d’activités professionnelles peuvent, comme l’officine, revendiquer deux champs d’application de l’IA : la gestion des achats et des ventes et l'accompagnement du patient. Cette spécificité représente un défi majeur pour les groupements qui emploient toutes leurs ressources pour exploiter ces deux versants, y compris de manière prospective. Alors qu'ils s'emploient à lever les freins techniques et à formater ces nouvelles fonctionnalités dans un univers réglementaire contraint, les groupements ne restent pas sourds aux interrogations de leurs adhérents. L'IA va-t-elle se…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte