Vigilance requise  Abonné

Publié le 05/09/2013

Contre-indications absolues, en dehors de la grossesse et de l’allaitement.

Les aérosols ne doivent pas être utilisés chez les asthmatiques, nourrissons ou jeunes enfants ayant des antécédents de bronchite dyspnéisante avec sibilants (sifflements respiratoires), en raison du risque de bronchospasme.

L’ivermectine ne doit pas être utilisée chez l’enfant de moins de 15 kg, en raison d’une absence de données.

La prudence conseille de ne pas appliquer de pyréthrines en cas d’antécédents d’épilepsie ou de convulsions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte