Dépakine

Une victime touche 1,3 million d'euros  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 27/05/2019

Un homme de 21 ans vient d'obtenir 1,3 million d'euros de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (ONIAM). Victime de la Dépakine (valproate) prise par sa mère au cours de sa grossesse, le jeune homme souffre de malformation cardiaque, d'autisme et de dépendance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte