Quelques cas particuliers  Abonné

Publié le 12/01/2012

Grossesse et allaitement.

L’héparine non fractionnée ne traverse pas le placenta. Les recommandations internationales autorisent l’emploi d’héparine de bas poids moléculaire. Par précaution, il est conseillé d’éviter l’énoxaparine à dose préventive pendant le 1er trimestre et à dose curative durant toute la grossesse. Le fondaparinux ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte, sauf nécessité absolue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte