Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Publié le 10/01/2019

Grossesse et allaitement

Sauf nécessité absolue, les opioïdes ne doivent pas être utilisés durant la grossesse et l’allaitement. Ils sont contre-indiqués au-delà du 5e mois.

La poudre d’opium est contre-indiquée au cours de la grossesse et de l’allaitement.

Il est déconseillé d’utiliser des AINS durant l’allaitement.

Personnes âgées/insuffisance rénale ou hépatique

La prudence s’impose chez les patients âgés ou atteints d’insuffisance rénale ou hépatique modérée à sévère.

Chez les sujets âgés, il peut être nécessaire d’allonger l’intervalle des prises.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3485