Opiacés de substitution  Abonné

Publié le 21/05/2013

Plus que simple accompagnement à visée palliative, la substitution opiacée constitue un acte thérapeutique global dont le pivot est l’alliance réalisée avec le patient. Le médicament substituant opiacé (MSO) (buprénorphine haut dosage ou BHD = dose de buprénorphine› 0,2 mg ; méthadone) est donc, dans ce contexte, un simple outil du traitement de substitution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte