Médicaments et âge Abonné

Publié le 07/04/2015

Fréquente chez le senior, la polymédication s’associe à un risque iatrogène dont la prévention impose la coopération des médecins et du pharmacien. L’analyse de l’ordonnance peut révéler la prescription de médicaments souvent mal tolérés, dont notamment des anticholinergiques ou des benzodiazépines à l’origine de troubles cognitifs et de chutes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte