Mécanismes d’action  Abonné

Par
Publié le 07/12/2017

Les substituts de la nicotine sont utilisés pour réduire les symptômes de sevrage associés à l’arrêt du tabac et ainsi d’augmenter la probabilité d’une abstinence durable.

La varénicline est un agoniste très sélectif d’une catégorie particulière de récepteurs cérébraux nicotiniques à l’acétylcholine dont la stimulation augmente la libération de dopamine au niveau de certaines structures nerveuses ; neuromédiateur jouant un rôle important dans tous les phénomènes de dépendance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte