Sauf en l'absence d'alternative

L'Europe sur le point d'interdire le valproate chez les femmes  Abonné

Par
Publié le 29/03/2018
Il ne reste plus qu'une étape pour que le valproate soit interdit pour les femmes en Europe, dans les troubles bipolaires et la prévention des migraines. Dans l'épilepsie, il pourra être prescrit si aucune alternative n'est possible et la patiente devra être parfaitement informée des risques encourus.

Après l'approbation du comité de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne du médicament (EMA) le 9 février dernier, c'est au tour du groupe de coordination pour les reconnaissances mutuelles et les procédures décentralisées concernant les médicaments à usage humain (Coordination group for mutual recognition and decentralised procedures - Human - CMDh) de valider les nouvelles restrictions concernant la prescription de valproate en Europe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte