Les questions à l’officine  Abonné

Publié le 04/06/2012

On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanomes dont 25 % au stade avancé (III et IV). Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement être guéri, d’où l’importance du dépistage. Quand il est découvert à un stade avancé, comme c’est actuellement le cas une fois sur quatre, l’espérance de vie n’est en moyenne que de quelques mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte