Les mots du conseil  Abonné

Par
Publié le 02/03/2017

Orienter si nécessaire

Le dialogue (dans un espace de confidentialité) et l’empathie sont essentiels lors d’une plainte à l’officine de stress, de déprime, d’irritabilité, d’anxiété : selon le degré, il faudra savoir orienter vers des spécialistes et vers les structures environnantes adaptées (médecins, psychologues, associations d’aide aux victimes…). Il faut aussi prendre en compte le fait que ce qui peut être anodin pour soi peut être stressant pour quelqu’un d’autre et vice-versa.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte