DOSSIER : La pharmacie des seniors

Editorial - Mouvement perpétuel Abonné

Publié le 26/11/2012

D’UN CÔTÉ l’apoptose, ou mort cellulaire programmée. De l’autre une volonté d’airain, celle d’un homme qui a décidé de vieillir sans s’user. D’un côté, un phénomène physiologique aussi nécessaire qu’inéluctable. De l’autre, un professionnel de la joie de vivre, un délicieux épicurien. Tandis que le vieillissement cellulaire montré dans son intimité ouvre ce dossier, les confidences d’une star inaltérable viennent le refermer. Telles sont donc les deux extrémités de ce « Spécial senior » qui pose les jalons d’un grand âge heureux. Car non, décidément, la vieillesse n’est pas…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte