Prévention

Dépistage du cancer colorectal : la précision de l’immunologie  Abonné

Par
Publié le 25/06/2018
Le cancer colorectal, qui survient majoritairement après 50 ans, est le 3e cancer le plus fréquent en France et le 2e le plus mortel. Mais les avancées récentes de l’immunologie en termes de dépistage et de diagnostic promettent aux patients un meilleur pronostic.

Dépistage basé sur la détection immunologique

Le dépistage du cancer colorectal est basé sur la recherche de sang occulte dans les selles. Les tests immunologiques ont remplacé depuis 2015 le test Hémoccult II ou test au gaïac. Ce dernier permettait la détection de l’activité peroxydasique de l’hème mais n’était pas spécifique de l’hémoglobine humaine. Ces nouveaux tests présentent plusieurs avantages :

- Précision : utilisation d’anticorps mono- ou polyclonaux spécifiques de la partie globine de l’hémoglobine (Hb) humaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte