Chez le médecin  Abonné

Publié le 18/02/2013

Le diagnostic d’asthme est porté lors d’une crise, souvent révélatrice de la maladie. L’interrogatoire révèle l’existence d’épisodes récidivants de toux, d’un essoufflement avec sibilances, d’une oppression thoracique survenant volontiers la nuit ou au réveil. Il contribue à établir un diagnostic différentiel entre asthme et bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), dont il partage des caractéristiques cliniques, mais qui s’observe chez un patient plus âgé, en règle tabagique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte