Chez le médecin  Abonné

Par
Publié le 03/11/2014

Les mycoses n’ont pas de retentissement systémique et ne perturbent pas les examens biologiques : le diagnostic, avant tout clinique, est formé sur l’examen visuel ou sur l’examen sous lampe de Wood. Un doute ou une atteinte unguéale imposent de réaliser un prélèvement mycologique (en laboratoire, avant traitement) suivi d’un examen microscopique direct avec éventuelle mise en culture et, parfois, de réaliser également une analyse histologique. L’antifongigramme est utile en cas de mycose cutanée sévère et/ou diffuse ou en cas de résistance au traitement.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3128