À la Une

Plan anti-ruptures : rendez-vous en septembre  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 11/07/2019
Attendues pour la fin du mois de juin, les premières orientations du plan de lutte contre les pénuries de médicaments ont été présentées le lundi 8 juillet par la ministre de la Santé à l’Ordre des pharmaciens. Signe que la place donnée à l’officine dans ce plan est primordiale.
rupture

rupture
Crédit photo : BURGER/PHANIE

La ministre de la Santé l'affirme haut et fort : ce plan doit voir le jour au plus vite afin de « répondre aux inquiétudes légitimes des Français et aux sollicitations des professionnels de santé, tout aussi légitimes ». Elle rappelle qu’« une récente enquête réalisée par BVA pour France Assos Santé a montré que près d’un Français sur quatre s’est déjà vu refuser la délivrance d’un traitement pour cause de pénurie ». En 2017, l’ANSM a recensé 538 signalements de rupture ou de tension d’approvisionnement, contre 44 en 2008.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte