L'Europe apprend à parler « ruptures »  Abonné

Par
Publié le 11/07/2019

À défaut de parvenir à résorber le problème récurrent des ruptures de stock, l’Union européenne souhaite « harmoniser » et unifier les procédures de signalisation et d’information sur ces dernières. À cette fin, l’Agence européenne du médicament (EMA), vient de présenter deux guides de bonnes pratiques. L'un est destiné aux industriels titulaires des autorisations, l'autre aux professionnels de santé – dont les pharmaciens — et au grand public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte