Hépatite alcoolique aiguë

Le sevrage alcoolique est une priorité  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 28/11/2016
Parmi les complications d’une consommation excessive d’alcool figurent les maladies du foie, notamment l’hépatite alcoolique aiguë. Le foie est le principal organe assurant la transformation de l’éthanol contenu dans les boissons alcoolisées. L’abstinence est une priorité absolue.

La consommation excessive d’alcool est un facteur majeur de morbidité et mortalité en France. L’alcool serait responsable de 45 000 - 50 000 décès par an. Le risque de développer des complications augmente avec la quantité d’alcool ingérée, mais d’autres facteurs interviennent : génétiques, environnementaux, la présence de comorbidités (surpoids, diabète…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte