Compléments alimentaires et prévention

Des leviers d'économies  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 28/11/2016
Une étude économique réalisée pour le Synadiet, le syndicat des fabricants de compléments alimentaires, montre l'intérêt de ces derniers pour la préservation du capital santé et sur les dépenses de l'assurance maladie.

L'essor des maladies chroniques, la hausse du niveau de vie, les innovations médicales et le vieillissement démographique sont les grands facteurs d'inflation des dépenses de soins, et les causes du déficit budgétaire chronique de l'assurance maladie. La fréquence et l'impact des maladies chroniques, préjudiciables au bien-être de la population, pourraient être réduits par la conduite de politiques de prévention réfléchies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte