Éditeurs, grossistes, UTIP, Cespharm…

Les partenaires de la prévention santé en pharmacie  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 26/11/2018
Entretiens pharmaceutiques, bilans de médication, délivrance de médicaments… le pharmacien ne manque pas d'occasions pour faire œuvre de prévention auprès de sa patientèle. Les éditeurs informatiques, les grossistes, les organes de formation continue et le Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm)  sont, plus que jamais, impliqués pour l'aider à mener à bien cette mission.

« Notre système de santé fait la part belle au « curatif » et ne laisse pas assez de place au préventif ! ». Cette critique fréquente – émanant des professionnels de santé, mais aussi, des patients — devrait, à l'avenir, être mieux prise en compte par les pouvoirs publics. C'est en effet l'objectif du nouveau plan santé – baptisé « Ma Santé 2022 »- pour lequel le gouvernement compte mobiliser tous les acteurs du monde de la santé. Le pharmacien notamment, devra jouer un rôle clé en matière de prévention.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte