Dépakine

Sanofi condamné à verser 3 millions d'euros  Abonné

Par
Publié le 14/12/2017

Reconnu coupable pour la première fois dans une procédure civile dans l'affaire de la Dépakine, Sanofi a été condamné par la cour d'appel d'Orléans à verser près de 3 millions d'euros à la caisse primaire d'assurance-maladie qui a pris en charge les dépenses de santé de la victime, et à la famille. Née en 2002 d'une mère sous valproate pendant sa grossesse, Camille est atteinte d'un syndrome malformatif général avec anomalies des membres supérieurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte