Médicaments vétérinaires

L’Europe autorise les importations parallèles  Abonné

Par
Publié le 19/01/2017
Pour l’association AUDACE, impliquée dans la procédure pénale qui a renvoyé vers la cour de justice de l’Union européenne, ce n’est qu’une première étape. Les importations parallèles de médicaments vétérinaires ne doivent pas seulement être accordées aux éleveurs, mais aussi aux vétérinaires et surtout aux pharmaciens.
gg

gg
Crédit photo : phanie

Face aux prix français qu’ils jugent excessifs, les éleveurs réclament le droit d’acheter les médicaments vétérinaires prescrits pour leurs bêtes dans d’autres pays de l’Union européenne. « Les laboratoires imposent des prix trop élevés et les vétérinaires refusent le jeu de la concurrence en monopolisant le marché au détriment de l’ayant droit principal du médicament, à savoir le pharmacien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte