Vigilance requise  Abonné

Publié le 08/03/2012

Contre-indications absolues, en dehors de la grossesse et de l’allaitement.

Les imipraminiques ne doivent pas être associés aux IMAO non sélectifs et sont contre-indiqués en cas de glaucome à angle fermé, d’adénome prostatique et de troubles cardiaques graves (insuffisance cardiaque, infarctus récent, troubles du rythme).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte