Quelques cas particuliers  Abonné

Publié le 04/10/2012

Grossesse et allaitement.

La plupart des immunosuppresseurs sont contre-indiqués durant la grossesse et l’allaitement (contre-indication relative pour la ciclosporine). Une contraception doit être poursuivie au moins 3 mois (5 mois chez les hommes) après l’arrêt du méthotrexate.

Les bloqueurs du système rénine-angiotensine ne doivent pas être utilisés au cours de la grossesse.

Les corticoïdes sont déconseillés au cours de la grossesse (sauf indication impérative et sous réserve d’une surveillance du nouveau-né) et de l’allaitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte