Mécanismes d’action  Abonné

Publié le 04/10/2012

Les immunosuppresseurs ont des mécanismes d’action variés, par exemple, un effet anticalcineurine (ciclosporine, tacrolimus), l’inhibition de la voie mTOR (évérolimus) et l’inhibition de l’inosine monophosphate déhydrogénase.

Le polystyrène sulfonate diminue la kaliémie par ses capacités d’échanges ioniques (c’est une résine échangeuse d’ions présentant une forte affinité pour le potassium).

Le sevelamer est un polymère du chlorhydrate de poly(allylamine) chélateur du phosphore. Le lanthane est également un chélateur des ions phosphates.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte