Agencement d'un « coin enfant » - Enfants occupés, parents libérés

Agencement d'un « coin enfant »Enfants occupés, parents libérés

Domitille Darnis
| 26.06.2017

À la pharmacie, les extrêmes de la vie se rencontrent… et patientent. Si les plus jeunes laissent volontiers les places assises aux plus âgés, il faut savoir les occuper. Coin dédié, jeux et mobilier, voici quelques astuces pour que l’attente file vite !

  • jeux d'enfants
  • jeux

Agencer son officine aujourd’hui, c’est composer des espaces respectant les missions du pharmacien, assurer une circulation fluide, sans oublier de rendre l’attente plus agréable.

La création d’un coin enfant constitue une évidence pour les agenceurs mais aussi pour les titulaires souhaitant répondre aux besoins de leur clientèle familiale. Car cet espace dédié répond à un double objectif : sécuriser les parents tout en amusant les enfants.

« Lorsque les enfants...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacie

À la Une Activité officinale : le calme après la tempête

Après avoir connu deux vagues records correspondant l'une à l'afflux de demandes de paracétamol et de renouvellement d'ordonnances, l'autre à des prescriptions insolites en hydroxychloroquine, l'activité officinale est en chute libre depuis dix jours. Comment faire face à cette situation inédite sans trop de casse ? Commenter

Partenaires