Prévention cardiovasculaire - Les secrets d'un cœur en forme

Prévention cardiovasculaireLes secrets d'un cœur en forme

David Paitraud
| 27.03.2017

Aimer son cœur ! voilà une belle déclaration. Et quand on aime, on protège et on dorlote. Au placard la cigarette, la sédentarité et le stress. Place à l'activité physique, à l'alimentation diversifiée et à la zen attitude.

  • cigarette
  • activité

Une dose d'activité physique chaque jour

Ne l'oublions pas, le cœur est un muscle et comme tous les muscles, il faut l'entrainer pour qu'il reste performant. La sédentarité est un ennemi du cœur. Au contraire, une activité physique régulière et d'endurance est recommandée au moins 30 minutes par jour. Ce comportement permet de maîtriser la pression sanguine en provoquant la dilatation des artères, de gérer un stress éventuel et de favoriser le lien social. L'isolement social est un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires