De l’inégalité des sexes devant la maladie - Pourquoi les femmes ont la migraine

De l’inégalité des sexes devant la maladiePourquoi les femmes ont la migraine

22.02.2010

Qui douterait qu’il existe bien des différences entre les hommes et les femmes, qui vont bien au-delà d’ailleurs que celle concernant l’incidence de la migraine ? Si l’origine de cette « inégalité » sexuelle n’est pas toujours parfaitement éclaircie, beaucoup de données quant aux mécanismes en cause sont néanmoins aujourd’hui disponibles. Illustrations.

  • Certaines spécificités physiologiques expliquent le sex-ratio particulier de nombreuses maladies
• Les migraines :

COMMENÇONS donc par les migraines. Celles-ci toucheraient 2 à 3 fois plus de femmes que d’hommes. Un dysfonctionnement neuronal, à type d’hyperexcitabilité, au niveau du cortex et du tronc cérébral, développé sur une prédisposition génétique, semble jouer un rôle capital dans la genèse de la maladie migraineuse.

Le rôle des hormones est mis en évidence (surtout d’ailleurs pour les migraines sans aura, qui représentent 80 % du total) par le fait qu’il n’y a pas de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires