Sauf en l'absence d'alternative - L'Europe sur le point d'interdire le valproate chez les femmes

Sauf en l'absence d'alternativeL'Europe sur le point d'interdire le valproate chez les femmes

Mélanie Maziere
| 29.03.2018

Il ne reste plus qu'une étape pour que le valproate soit interdit pour les femmes en Europe, dans les troubles bipolaires et la prévention des migraines. Dans l'épilepsie, il pourra être prescrit si aucune alternative n'est possible et la patiente devra être parfaitement informée des risques encourus.

Après l'approbation du comité de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne du médicament (EMA) le 9 février dernier, c'est au tour du groupe de coordination pour les reconnaissances mutuelles et les procédures décentralisées concernant les médicaments à usage humain (Coordination group for mutual recognition and decentralised procedures - Human - CMDh) de valider les nouvelles restrictions concernant la prescription de valproate en Europe. Une initiative qui revient à l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires