PACES en un an - Les étudiants disent oui !

PACES en un anLes étudiants disent oui !

Marie Bonte
| 29.01.2018

L’expérimentation par certaines universités de l'interdiction du redoublement de la première année menant aux filières de santé (médecine, pharmacie, maïeutique, kinésithérapie, dentaire, ergothérapie), autrement dit la « PACES particulière » ou « PACES One », a été accueillie favorablement par les associations d’étudiants, dont l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

Elles estiment que cette suppression du...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Vente de médicaments en GMS : Buzyn clôt le débat

Invitée ce matin à l'émission « Bourdin Direct » sur BFMTV et RMC, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a confirmé son attachement au monopole des pharmaciens. À la fin du mois d'août, Michel-Edouard Leclerc relançait la... 2

Partenaires