Études de santé - La PACES sans redoublement voit le jour

Études de santéLa PACES sans redoublement voit le jour

Charlotte Demarti
| 25.01.2018

Dès la rentrée 2018, plusieurs universités expérimenteront une Première année commune aux études de santé (PACES) en un an, sans redoublement possible. Des possibilités d’intégrer les filières médicales de santé par des voies parallèles seront également mises en place.

Amphithéâtres bondés, fort taux de redoublement, démotivation des élèves, étudiants sans bagage universitaire après deux tentatives de PACES… Depuis sa mise en place, la PACES déçoit.

Dans ce contexte, certaines universités ont décidé d’instaurer une nouvelle formule : la PACES en un an, sans redoublement possible. « Cette expérimentation entrera en application dès la rentrée 2018 », certifie Jean-Louis Beaudeux, doyen de la faculté de pharmacie de Paris Descartes. «...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires