Une alternative intéressante

L’homéopathie en soins de support en oncologie  Abonné

Publié le 10/11/2011
L’homéopathie permet d’apporter une réponse à bon nombre de troubles induits par la maladie cancéreuse et par ses traitements. Elle s’intègre dans une prise en charge pluridisciplinaire et contribue à renforcer le rôle des pharmaciens qui accueillent de plus en plus souvent de patients soignés en ambulatoire.

L’HOMÉOPATHIE ne peut en aucun cas se substituer aux traitements conventionnels mais elle peut apporter des solutions thérapeutiques très précoces, voire préventives. Plusieurs études ont montré que le recours aux médecines alternatives (CAM = complementary alternative medecines) est de plus en plus fréquent, et l’homéopathie arrive en deuxième position. Des études françaises (2010) montrent que 60 % des patients ont recours aux CAM, la plus populaire étant l’homéopathie (33 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte