Nouvelle rémunération

Le difficile accouchement de l’honoraire  Abonné

Par
Christophe Micas -
Publié le 24/03/2014
Après des mois de discussions, la nouvelle rémunération n’est toujours pas finalisée. L’avenant conventionnel définissant les modalités d’application devrait être signé à la fin du mois, avec presque un an et demi de retard. Malgré cette échéance, de nombreuses réserves existent encore au sein de la profession.

L’AVENANT « rémunération » doit être bouclé dans les prochains jours. Si tout se passe bien. Car dans la perspective d’une défaite de la gauche aux élections municipales, dont le deuxième tour aura lieu dimanche prochain, des bruits de remaniement ministériel se font entendre. Et dans ce contexte, pas sûr que la signature des arrêtés de marge et autre textes législatifs nécessaires à la mise en œuvre de la réforme de la rémunération figure parmi les priorités d’une ministre qui ne sait si elle sera encore là dans les prochaines semaines. Mais tout cela n’est que supputation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte