Les questions à l'officine
Formation thérapeutique du Pharmacien

Les questions à l'officine

Christine Nicolet
| 15.05.2017
En France, plus de 600 000 personnes souffrent de la goutte, majoritairement les hommes (près de 90 %). Leur première crise survient généralement entre 30 et 45 ans. La forme primitive est la plus fréquente chez l’homme pléthorique à partir de la cinquantaine. Pour les femmes, c'est après la ménopause que la maladie se déclenche (goutte secondaire). Avant la ménopause, les estrogènes activent l’élimination de l’acide urique par les reins.

Comment débute la phase de goutte aiguë ?...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
foule

À la Une Tous masqués : retour sur un revirement

Dans la population, on crie au scandale et au mensonge d’État. Chez les pharmaciens, éprouvés par la difficile délivrance contingentée de masques en nombre toujours insuffisant aux professionnels de santé, c’est le désarroi qui prime. Le revirement de doctrine du gouvernement, comme des autorités de santé, et notamment de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), désormais favorable au port du... 2

Partenaires