Les questions à l'officine  Abonné

Par
Publié le 15/05/2017
En France, plus de 600 000 personnes souffrent de la goutte, majoritairement les hommes (près de 90 %). Leur première crise survient généralement entre 30 et 45 ans. La forme primitive est la plus fréquente chez l’homme pléthorique à partir de la cinquantaine. Pour les femmes, c'est après la ménopause que la maladie se déclenche (goutte secondaire). Avant la ménopause, les estrogènes activent l’élimination de l’acide urique par les reins.

Comment débute la phase de goutte aiguë ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte