Les traitements  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 15/05/2017
Lors de la crise aiguë très douloureuse, le traitement doit être rapidement efficace et comprend le repos, des mesures physiques telles que la protection de l'articulation par un arceau et l'application de glace, ainsi qu'une modification du régime alimentaire, notamment la suppression des boissons alcoolisées. Pour soulager la douleur, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), et des antalgiques simples (paracétamol) ou de palier 2. L'aspirine doit être évitée car elle interfère avec l'élimination urinaire de l'acide urique, elle élève le taux d’acide urique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte