À la Une

Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 21/10/2019
En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un système d'intéressement pour inciter les médecins libéraux à prescrire des biosimilaires. Exit le pharmacien ?
assemblée

assemblée
Crédit photo : phanie

La question des moyens pour développer l’utilisation des biosimilaires est au cœur des débats à l’Assemblée nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte