À la Une

Marché de l'OTC : les raisons du recul  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 05/02/2018
En l'absence d'engagement de la part des pouvoirs publics en faveur de l’automédication, malgré ses demandes répétées, l’AFIPA tire la sonnette d’alarme. Face à un marché du médicament OTC en baisse en 2017, elle dénonce des mesures qui vont à l’encontre de l’intérêt du patient, liste ses propositions et demande à rencontrer la ministre de la Santé.
graph

graph
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

La croissance du marché de l’automédication ces deux dernières années a toujours été qualifiée de fragile. Une fragilité qui n’a pas permis de protéger le secteur en 2017 face à des « pathologies hivernales moins marquées ». C’est bien ce que dénonce l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA) depuis des années : le marché est bien trop soumis aux maladies saisonnières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte